Sans conteste, le règne le plus difficile à retranscrire sur photos : capture du mouvement, de la lumière mais surtout de la personnalité d’un animal. La prise de vue est bien plus dure dans la nature que dans un parc animalier. Les animaux demandent patience et persévérance afin de pouvoir les observer dans leur élément naturel.